Les bienfaits de la Myrtille

IMG_5841

La myrtille petite baie de couleur violette regorge de propriétés intéressantes.

Le saviez-vous?

La myrtille (Vaccinium Myrtillus de son nom latin) qui appartient à la famille des Euricacées comprend plus de 400 variétés. On en trouve dès la préhistoire et ses usages au fil du temps sont multiples, de la racine, en passant par les feuilles et les fruits de nombreuses vertus sont attribuées à cette baie violacée au doux goût acidulé.

Séchée ou fumée pour sa conservation, sous forme de thé à base des racines, les amérindiens la préconisait au cours de la grossesse et de l’accouchement comme relaxant, et aidant à purifier le sang. Sous forme de jus le fruit sauvage servait à soulager la toux.

La couleur de la myrtille ou bleuet provient de sa haute teneur en anthocyanes, aux propriétés anti-oxydantes, dont la pigmentation varie du rouge au bleu en fonction du pH du sol où poussent les arbrisseaux.

 

Des propriétés appréciables pour la santé

Le lien entre la myrtille et une bonne vision est très largement connu. La raison en est que les bioflavonoïdes contenus dans le fruit aide a synthétiser la rhodopsine qui est une protéine indispensable à la vision nocturne, et favorise la micro-circulation dans les vaisseaux capillaires au niveau de l’œil et les renforcent.

On lui attribue des bénéfices telle qu’ une action astringente, anti-inflammatoire, tonique circulatoire, antioxydante et antiseptique urinaire. Utile pour lutter contre les diarrhées, l’hypertension, les infections et fermentations, elle serait aussi anti-hémorragique elle serait également efficace contre les problèmes hépatiques et les affections du système urinaire. La rétention d’eau, les crampes et douleurs menstruelles sont également améliorée par la consommation de myrtilles, et son utilisation locale résout des problèmes de peau comme l’eczéma, les mycoses et le psoriasis.

Face à ce trésor de la nature, les dernières recherches s’orientent sur les effets neuro-protecteurs de la myrtille, qui pourraient jouer un rôle dans la prévention des cancers et maladies dégénératives, ou encore dans le traitement du diabète. Très riche en vitamine C mai aussi de nombreux autres nutriments et peu calorique, le bluet ou bleuet cultivé ou sauvage se classe dans la catégorie des super-fruits et promet de révéler d’autres bienfaits dans l’avenir.

Des conditions idéales de culture

Les Myrtilliers se plaisent dans un sol au pH acide compris entre 4 et 5.5, et sont parmi les seuls végétaux à requérir la présence d’aluminium. Les arbustes de culture dont la taille varie de 1 à 3 mètres s’épanouissent dans les lieux semi-ombragés. Lors de la plantation d’un verger il convient donc de choisir avec soin l’exposition du terrain et sa composition afin de répondre au plus près aux besoins physiologiques des Myrtilliers et optimiser sa production qualitative et quantitative.

Afin de permettre une bonne croissance des arbustes, il est nécessaire de contrôler le pH du sol grâce à l’apport de soufre, de tourbe, de terre de Bruyère, la mise en place de paillis pour abaisser l’acidité si nécessaire. Une distance d’environ 1 mètre en moyenne entre deux buissons est conseillée selon le développement de l’espèce choisir, et de 3 mètres entre deux rangées. Les terres sablonneuses, mais également les sols frais et humides conviennent à sa culture, une irrigation minimale est nécessaire afin de préserver une bonne qualité gustative et une taille correcte du fruit.

Dans le Limousin les Myrtilliers bénéficient d’un environnement idéal à leur bonne croissance, où les espèces sauvages sont très présentes. Les myrtilles de la Ferme des Petits Fruits sont cultivées dans les Monédières en Corrèze au cœur du Limousin dans le respect des besoins spécifiques des arbustes, et répondant aux normes de l’agriculture biologique, dont la certification sera officialisée l’année prochaine.

Vous pouvez retrouver nos produits à base de Myrtille, jus, coulis, confitures, gelées, fruits séchés et profiter de leurs bienfaits sur notre boutique en ligne.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>